Comment réaliser ses rêves

Comment réaliser ses rêves

Pourquoi faut-il avoir des rêves ?

On ne s’en rend souvent pas compte mais il est important d’avoir des rêves, des projets ou des objectifs à atteindre. C’est important à plusieurs titres.

Tout d’abord, nos rêves sont notre énergie, notre moteur. Ils sont ce qui nous pousse à nous lever le matin, heureux d’aller travailler à ce qui nous tient à coeur. Ils sont notre motivation. Le chemin pour mener à bien nos projets est souvent parsemé de difficultés et de pièges or nos rêves sont notre force qui nous permet de continuer quoi qu’il arrive.

Sans eux, la vie devient tout de suite plus triste, plus plate, plus ennuyeuse. Sans eux, on tombe dans le travail alimentaire, dans le métro-boulot-dodo. Au contraire, avoir un rêve et y travailler apporte joie et bonheur chaque jour, à chaque étape accomplie, à chaque petite victoire vers la réalisation du rêve.

Oeuvrer à quelque chose qui nous tient à coeur et que l’on aime faire apporte satisfaction et fierté. Nos rêves et nos projets donnent un sens à notre vie.

Les rêves nous aident à traverser les moments difficiles de l’existence. Ceux qui ont des rêves se relèvent plus vite face aux adversités de la vie.

Avoir le bon « mindset », le bon état d’esprit pour atteindre vos objectifs

Avoir des rêves, c’est bien, avancer vers eux sans se décourager ni s’essouffler, c’est une autre affaire. Si on s’y prend mal, on risque de perdre la motivation et les abandonner. Voici quelques conseils qui vous aideront.

Croyez en vous et en votre potentiel

Homme : développer sa confiance en soi

On a malheureusement souvent une médiocre opinion de nous-même et de notre potentiel. La vérité est que votre potentiel est nettement supérieur à ce que vous pensez. C’est en avançant et en progressant que l’on réalise qu’on est capable de faire des choses que l’on pensait être incapable de faire.

Donc, au lieu de vous dire que vous n’êtes pas capable de faire telle ou telle chose, dites-vous plutôt que vous n’êtes pas encore capable de la faire. Dites-vous que vous pouvez apprendre à la faire, la pratiquer, vous former, développer l’aptitude à la faire et finalement savoir la faire.

Ne vous mettez pas de freins ou de limitations mentales, en y travaillant vous pouvez faire une quantité étonnante de choses.

Concentrez-vous sur le positif

Votre état d’esprit joue un rôle énorme dans tout ce que vous entreprenez et dans votre vie. Tout semble sourire à certaines personnes et au contraire tout semble difficile et compliqué pour d’autres. Eh bien, la principale différence entre les deux types de personnes est leur état d’esprit. Les premières pensent que les choses sont possibles, elles sont positives et voient en chaque obstacle une opportunité. Les secondes ne voient que les problèmes et les difficultés dans toutes les situations qu’elles rencontrent, pour elles tout est dur, rien ne marche, les choses sont compliquées.

Si vous avez tendance à ne pas voir la vie en rose, changez votre état d’esprit ! Et même quand c’est difficile, restez positif, vous allez voir, cela va aplanir les obstacles et vous rendre la vie plus facile.

Pour vous y aider, voici deux exercices :

  • Chaque soir, passez en revue les éléments de la journée et notez les éléments positifs qui se sont passés, les progrès et les victoires, si minimes soient-ils.
  • Chaque fois que vous vous surprenez à broyer du noir, à vous plaindre, à ruminer, eh bien forcez-vous à mettre votre attention sur autre chose. Le plus efficace est d’occuper votre esprit en faisant quelque chose. Pratiquez une activité agréable ou faites quelque chose qui vous plaît : lisez un magazine, jouez à un jeu, faites du sport, cuisinez, jardinez, bricolez. Vous avez compris, le truc est d’arrêter de penser et de faire quelque chose à la place.

Soyez patient et persévérant

Les médias aiment raconter des histoires de réussites spectaculaires. Ils vendent du rêve et du sensationnel. Ils ne parlent jamais du temps que cela a pris et des difficultés rencontrées, car ce n’est pas vendeur. Du coup cela donne une vision déformée de l’entrepreneuriat. Car dans la vraie vie, les réussites fulgurantes sont rares. Toutes les grandes réussites ont demandé du temps, des mois et des années de travail acharné. Ceci est vrai que ce soit dans le sport, l’art ou les affaires.

Kylian Mbappé, né en 1998, révélation de la Coupe du monde de 2018, est devenu une star du foot alors qu’il n’avait pas 20 ans. Cependant, ce qui est moins connu, c’est qu’il a commencé à jouer au foot à l’âge de 6 ans. Avant de devenir vainqueur de la coupe du monde en 2018, Kylian avait déjà 14 ans de pratique de foot en club dont presque 3 ans en ligue 1 à l’AS Monaco. Certes Kylian est un talent précoce mais il a travaillé de nombreuses années avec acharnement pour y arriver.

Dans un autre registre, prenez Elon Musk, le patron de Tesla et SpaceX. Il est né en 1971. Il crée sa première entreprise en 1995 à l’âge de 24 ans. En mars 2000, il rachète Paypal qu’il revend en octobre 2002 pour 1,5 milliard de dollars à eBay, en faisant une confortable plus-value. Il est alors âgé de 31 ans. De 2002 à 2012, sa fortune n’évolue pas beaucoup car, selon le magazine Forbes, elle est estimée à 2 milliards de dollars en 2012. Par contre, toujours selon le même magazine, elle explose au cours de la décennie suivante et atteint 273 milliards de dollars en 2022.

Suivez leur exemple et vous réaliserez vos rêves car le succès vient de la compétence, du travail et de la persévérance.

Skieur de descente : savoir prendre des risques

En France, l’échec est parfois mal vu. Dans de nombreuses autres cultures, l’échec est quelque chose de normal, il fait partie du processus d’apprentissage. L’échec est nécessaire. Un skieur de descente doit apprendre à aller toujours plus vite sans chuter. Il doit apprendre où se trouve la limite entre la vitesse et l’adhérence et il va faire cela en chutant. Un skieur qui ne tombe jamais est trop prudent et n’explore pas les limites en termes de vitesse et d’adhérence.

Tomber ou échouer n’est pas grave. Ce qui est grave, c’est de ne pas se relever et de ne pas persévérer. Comme l’a dit Confucius : « Un homme est grand non pas parce qu’il n’a pas échoué ; un homme est grand parce que l’échec ne l’a pas arrêté. »

Et il y a quelque chose de pire que l’échec, c’est de ne même pas essayer. Ceux qui n’essayent même pas ont une vie vraiment triste, fade et remplie de regrets.

Avoir de grands rêves ou de grands projets et vouloir les réaliser n’est pas une entreprise facile. Il y a des hauts et des bas, de grands moments et des moments de doutes, de déception, de frustrations, de cafard et de solitude. Votre entourage peut vous apporter un certain réconfort mais il n’empêche qu’au final vous êtes seul face à vos émotions.

Dans ces moments-là, ne ruminez pas, ne vous morfondez pas dans vos sentiments négatifs, c’est la pire chose à faire. Au contraire, forcez-vous à faire une activité qui vous plaît, faites du sport, allez au cinéma, ou même allez travailler. Forcez-vous à mettre votre attention sur autre chose que vos sentiments noirs. Ensuite, examinez la situation ou la nouvelle qui vous a mis dans cet état, et faites un plan pour résoudre le problème ou transformer cette difficulté en opportunité. L’idée est de rebondir, d’une manière ou d’une autre.

Prenez vos responsabilités

Commandant d'un avion de ligne

Quand on commence un projet, tout n’est pas forcément facile. Les choses ne vont pas se passer comme vous le souhaitez, vous allez découvrir en cours de route des obstacles, des étapes imprévues, etc. C’est normal qu’il y ait ces accrocs, c’est en avançant que l’on découvre la route, ses montées, ses descentes et ses détours. Adoptez le point de vue que votre travail est d’aplanir les difficultés et de résoudre les problèmes qui se présentent.

N’essayez pas d’éviter les problèmes ou d’y résister, au contraire, accueillez-les à bras ouverts, prenez ces difficultés de parcours comme des challenges, des opportunités et non comme des arrêts. Gardez toujours foi en votre objectif, apprenez à rebondir et à effectuer les réajustements nécessaires.

Quoi qu’il se passe, prenez toujours la responsabilité de ce qui vous arrive. Ne rejetez jamais la responsabilité sur les autres, ne les blâmez jamais. C’est votre projet, vous êtes le capitaine de votre vaisseau, vous êtes entièrement responsable de tout ce qui se passe dessus. Si quelqu’un fait mal quelque chose, votre responsabilité est que vous auriez dû mieux lui expliquer, mieux le former, mieux vous assurer qu’il avait compris et qu’il savait quoi faire et comment le faire.

Au lieu de vous plaindre, regardez comment résoudre la situation ou comment mieux faire la prochaine fois.

Les bonnes pratiques à garder en place pour faire avancer votre projet

Ne fréquentez plus les personnes qui sont contre vous ou votre projet

Si vous sortez des sentiers battus et faites quelque chose de peu commun, il est probable que vous allez vous heurter à de l’incompréhension de la part de certains membres de votre entourage.

Si votre rêve, c’est de faire le tour du monde et de voyager pendant un an ou deux, de devenir un entrepreneur du web, de vous lancer dans une carrière artistique, etc. il va sûrement falloir expliquer à votre entourage pourquoi vous vous lancez là-dedans.

Certains vont vous comprendre, accepter votre point de vue et vos choix. Ils vont vous laisser le droit d’être vous-même. D’autres vont vous décourager, vous empêcher de le faire, trouver à redire à votre mode de vie, critiquer ou dévaloriser ce que vous pensez et ce que vous voulez. Il vaut mieux arrêter de fréquenter ces personnes qui vont vous mettre des bâtons dans les roues en paroles et parfois aussi en actions.

N’ayez pas peur d’être différent. Assumez qui vous êtes et les choix que cela implique. C’est tout à votre honneur car cela demande une dose certaine de courage que bon nombre de personnes autour de vous n’ont pas.

Ne vous comparez pas aux autres. Il n’y a pas un modèle de vie idéal et parfait. La société dans son ensemble et au travers de ses individus tend à pousser un modèle de comportement et de vie : avoir un bon boulot, avoir une voiture, une TV grand écran, Netflix, un smartphone, prendre ses vacances à la mer, etc. Les autres suivent ce modèle par choix ou par faiblesse. Ce modèle n’est pas mieux que n’importe quel autre, il est poussé, je vous le rappelle, par la société de consommation et par toutes les entreprises et les personnes qui y trouvent leur compte.

Ne cessez jamais d’apprendre

Livres en ligne : ne jamais arrêter d'apprendre

Au lieu de tester des choses, échouer, en tester d’autres, échouer de nouveau jusqu’à trouver ce qui marche, formez-vous. Apprenez les bonnes pratiques de votre domaine, apprenez la technique de votre métier. Ne cessez jamais d’apprendre. Avec internet, énormément d’informations et de cours existent en ligne sur tous les sujets ou presque. Bon nombre d’entre eux sont gratuits ou très peu chers.

Et il n’y a pas que les cours pour apprendre. Il y a les livres papier ou sur liseuse, les vidéos YouTube, les podcasts. Trouvez le ou les formats qui vous conviennent et apprenez.

Inspirez-vous de ceux qui ont réussi. Lisez leurs livres ou leur biographie.

Vous pouvez aussi vous faire aider par quelqu’un de votre entourage. Ou alors trouvez un mentor qui vous accompagnera et vous permettra d’aller plus vite et d’éviter certaines erreurs.

Entretenez votre rêve pour rester motivé

On ne l’a pas mentionné avant, mais quand on se lance dans un projet, il est essentiel de définir exactement ce que vous voulez obtenir. Vous devez formuler par écrit le plus précisément possible votre rêve, ce que vous voulez atteindre. Vous devez également indiquer quand vous voulez réaliser ce rêve ou atteindre cet objectif.

Notez cela sur un cahier ou quelque part dans votre ordinateur ou votre téléphone portable.

Quand ça ira mal, relisez ou remémorez-vous votre objectif. C’est votre flamme qui vous redonnera du courage. Imaginez-vous en train de l’atteindre.

Prenez du temps pour vous

Promenade à vélo en montagne : moment de détente

Ayez une bonne hygiène de vie. On est beaucoup plus efficace quand on est en forme. On encaisse également plus facilement les coups durs et on est plus d’attaque pour vaincre les obstacles.

Pour cela, dormez suffisamment, mangez sain et équilibré, pratiquez régulièrement une activité physique, fuyez l’alcool et les drogues et, d’une façon générale, ne faites rien qui pourrait nuire à votre santé (tabagisme, etc.).

Comment réaliser ses rêves

Établissez un plan d’actions et mettez-vous des objectifs réalistes

Un projet à long terme est plus facile à réaliser s’il est découpé en petites étapes qui pourront être faites en quelques heures ou quelques jours :

  1. Décomposez votre objectif en sous-objectifs et chaque sous-objectif en tâches à accomplir.
  2. Mettez une date d’accomplissement souhaitée à chaque sous-objectif.
  3. Au début de chaque mois, définissez les sous-objectifs à atteindre.
  4. Au début de chaque semaine, déterminez les sous-objectifs à atteindre et les tâches à accomplir.
  5. Chaque jour, en début de journée, faites la liste des tâches à effectuer dans la journée.

Faites cela par écrit sur un cahier que vous conserverez ou bien utilisez un outil de gestion de projet comme Monday.com, Asana, Zoho Project, Trello ou MeisterTask. Chacun de ces outils a une version gratuite, limitée par certains aspects, qui est suffisante quand on commence un projet.

Soyez ouvert au changement et restez souples quant à vos sous-objectifs et vos dates limites car les choses peuvent évoluer. Un changement ou un obstacle imprévu peuvent vous obliger à modifier de façon importante votre plan d’action.

Passez à l’action et osez

Avoir des rêves et de grands projets, c’est très bien, passer à l’action pour les réaliser, c’est mieux. Passer à l’action apporte énormément de satisfaction. Travailler à son projet est beaucoup plus gratifiant que d’en parler ou d’en rêver.

Ensuite, n’ayez pas peur d’oser, de faire différemment et de prendre des risques. Ne prenez pas inutilement des risques exagérés bien sûr. Au contraire, mesurez les risques, ménagez-vous des voies de sortie et allez-y si les risques sont limités et raisonnables.

Travaillez dur

Sportifs : travailler dur

Comme le disait Théodore Roosevelt (1858-1919, 26e président des Etats-Unis) : « Rien qui ne vaille la peine n’a été atteint sans effort. » Attendez-vous donc à devoir travailler beaucoup.

Si vous avez un but élevé qui vous tient à coeur, vous ne devriez pas être trop touché par la procrastination, cette fâcheuse manie de reporter sans cesse à plus tard. Cependant, il est possible que vous remettiez tout le temps certaines tâches à plus tard. Localisez-les, trouvez pourquoi vous les différez constamment (généralement c’est parce qu’on ne sait pas bien les faire, qu’elles semblent compliquées, ou qu’on les trouve rebutantes). Résolvez ce que vous avez trouvé : clarifiez ce qui n’est pas clair les concernant, apprenez comment les faire ou déléguez-les si c’est quelque chose que vous n’aimez tout simplement pas faire.

Méfiez-vous du perfectionnisme. Vouloir faire quelque chose d’impeccable est louable, cependant si vous y passez trop de temps, vous n’êtes plus « rentable ». Votre temps a de la valeur et vous ne pouvez pas vous permettre de le perdre dans des détails. Quand vous faites une tâche, évaluez son degré d’importance et le temps que vous devez raisonnablement lui accorder. Puis faites-la dans le temps imparti.

Recrutez des personnes positives et compétentes

Pour faire prendre de l’expansion à votre projet, vous allez devoir vous entourer. Au fur et à mesure que votre projet prend de l’essor, vous allez devoir déléguer certaines de vos fonctions que vous n’avez plus le temps de faire. Il vous faut maintenant recruter des collaborateurs. Pour réussir cet exercice délicat, voici deux conseils :

  • Sélectionnez des personnes positives qui vont se battre à vos côtés pour votre projet. C’est important d’avoir autour de vous des personnes constructives qui vont dans le même sens que vous. Dans vos recrutements, posez suffisamment de questions pour savoir comment votre candidat se comporte dans la vie, s’il voit le verre à moitié plein ou à moitié vide, s’il aime aider les autres et faire avancer les choses.
  • Sélectionnez des personnes compétentes. Les personnes compétentes apportent une plus-value à votre projet, le renforce et lui donne de meilleures chances de réussite. N’ayez pas une confiance absolue dans les diplômes de vos candidats. Au contraire, testez leur savoir-faire au moyen de mises en scène ou de tests. Pour de nombreux postes, il existe sur internet des tests de compétences.

Nous espérons que ces conseils vous ont été utiles et nous vous souhaitons de réussir vos entreprises et de réaliser vos rêves.

Articles similaires
Comment apprendre - le secret pour bien étudier
Apprendre à étudier – Découvrez le secret d’une bonne compréhension !

À l’heure où la menace du chômage plane, où le reclassement professionnel est plus difficile et l’élévation vers un poste ... Lire la suite >>

Retour en haut