• 01 46 27 65 00
  • ccparis@scientology.net
  • Du lundi au samedi de 10 h 00 à 21 h 00 • Dimanche de 10 h 00 à 18 h 00

Bienvenue sur le site de l'église de Scientologie
Celebrity Centre Paris

La Dianétique : la puissance de la pensée sur corps

La Dianétique, la puissance de la pensée sur le corps est un best-seller vendu à plus de 20 millions d’exemplaires à travers le monde. La Dianétique est également disponible en DVD et livre audio. La Dianétique traite des émotions négatives et des réactions inexpliquées que nous pouvons avoir, telles que la peur, le manque de confiance en soi, les comportements impulsifs, les hésitations permanentes ou encore l’incapacité à prendre une décision. Avec La Dianétique, vous découvrirez le pourquoi de ces réactions et comportements inexpliqués, leur véritable source, et comment vous pouvez y remédier.

La Dianétique – du grec dia-, à travers, et nous, la pensée ou l’âme – permet surtout de découvrir comment certaines expériences passées continuent d’avoir une influence sur le présent.

La Dianétique : la puissance de la pensée sur le corps a été vendue à plus de 20 milions d’exemplaires, ce livre a lancé un mouvement qui s’est répandu dans plus de 200 pays.

La Dianétique, c’est quoi ?

C’est un livre qui décrit ce qu’est le mental et son fonctionnement.

Ce livre contient les découvertes de L. Ron Hubbard. À cette époque, il s’intéressait au sujet du mental humain. D’abord, il a découvert que le mental, ce n’est pas le cerveau. En effet, personne n’a jamais réellement prouvé que lorsque vous cherchez mentalement où vous avez bien pu laisser vos clés, vous allez dans la partie droite ou la partie gauche du cerveau pour trouver l’information. Vous cherchez dans le mental, tout simplement.

Mais alors, qu’est-ce que le mental et comment cela fonctionne ? 

Qu'est-ce que le mental et comment celui-ci nous influence-t-il dans notre vie de tous les jours ?

On parle beaucoup des neurones et du cerveau, cet organe visible et matériel du corps qui agit comme un tableau de bord hyper-évolué, mais qu’en est-il du mental ? Bien qu’il soit invisible à l’œil nu il n’en est pas moins réel…

En termes simples, il s’agit de l’enregistrement de tout votre passé auquel vous vous réferrez ensuite pour juger, décider et agir.

Contrairement aux idées reçues il n’est pas nécessaire qu’il s’agisse d’une partie du corps, et il n’est pas non plus nécessaire qu’ils s’agisse d’un sujet difficile à comprendre.

Pour commencer, une bonne question serait :
alors de quoi est composé le mental ?

Principe de Dianétique : le mental humain

Le mental est composé d’images. Ces images apparaissent lorsque vous pensez à quelque chose. Vous pensez à un moment agréable que vous avez vécu, et vous en avez une image qui apparaît.

Mais alors, le « mental », c'est quoi au juste ?
Et comment travailler son mental et le rendre plus fort ?

En voici une définition relativement simple mais complète : chaque moment de votre vie est enregistré dans une banque mnémonique que nous appelons communément “mental”, du latin mentalis, de mens, mentis « principe pensant ».  Un mental s’apparente donc à un gros ordinateur externe invisible que l’on transporte partout.

Nous possédons tous deux “mentals”. 

Le premier mental que nous appelons « le mental analytique » nous aide à réfléchir, à poser et à résoudre les problèmes de la vie de tous les jours. Il est très utile car il nous fournit tous les éléments de notre expérience passée, nous permettant ainsi d’utiliser notre savoir et nos images mentales à bon escient pour prendre les bonnes décisions dans l’instant présent

Pour illustrer cela, prenons l’exemple de la fameuse madeleine d’un écrivain français bien connu, Marcel Proust. En trempant sa madeleine dans le thé le souvenir passé lui revient ainsi que les perceptions qui l’accompagnent : l’odeur et le goût de cette délicieuse pâtisserie. Cette « image mentale » ancienne est donc ramenée dans l’instant présent au contact de cette nouvelle madeleine. Cela se produit car ce goûter passé fut enregistré dans la banque mnémonique dite « analytique ». Il s’agit en l’occurrence d’un moment de plaisir. 

Prenons un autre exemple qui démontrerait un aspect plus pratique du « mental analytique » : un architecte veut réaliser une maquette pour un projet. Pour cela, il a besoin de se rappeler ce qu’il a appris au cours de sa formation d’architecte, et il va alors chercher dans son mental les images nécessaires à la résolution de son problème. Le mental analytique va donc lui servir d’outil.

C’est la même chose pour les calculs mentaux, la mémorisation des numéros de téléphone, etc. Toutes ces informations sont enregistrées dans votre mental analytique, celui qui vous permet donc « d’analyser ». 

Le fait d’entendre une chanson qui passe à la radio et vous retrouver directement dans votre adolescence en est un autre exemple. 

Certains pensent que ces images mentales sont stockées dans les neurones, mais au vu de la quantité cela rend la chose très fortement improbable… mais là n’est pas la sujet de cet article. Voyez donc le mental comme un enregistrement de données, comme un ordinateur qui stocke des informations.

L’enregistrement des images mentales

Nous enregistrons bel et bien des images de tout ce que nous vivons. Absolument tout. Nous allons faire nos courses, nous enregistrons des images de cette activité. Nous le faisons tout le temps, comme si nous filmions au fur et à mesure chaques instant de notre existence. Nous pouvons par la suite revoir mentalement ce film pour nous aider à prendre des décisions. C’est ce qu’on appelle le rappel, l’analyse des images du passé.

Ces images ont souvent de l’effet sur nous. Elles nous procurent des sensations, des émotions. Pourquoi ? Parce que nous enregistrons à la fois ce que nous avons vu, mais également, et surtout, ce que nous avons ressenti et l’effet que les événements ont eu sur nous. Aussi, lorsque nous nous rappelons ces bons moments, ils nous font du bien. Bien sûr, lorsqu’il s’agit de moments agréables, tout va merveilleusement bien. En revanche, lorsqu’il s’agit de moments désagréables, comme par exemple les occasions où l’on a été trompé, déçu, trahi, etc., nous trouvons déplaisant de nous les rappeler, parce que le ressenti est lui aussi enregistré et nous reviens automatiquement lorsque notre attention se porte à nouveau sur ces moments passés.

Ces moments déplaisants sont plus nombreux qu’on ne l’imagine : les maladies passées, celles de nos proches, les malchances, les contrariétés, les pertes, le manque de maîtrise de soi, les échecs, etc.

Nous pouvons contacter ces images lorsque nous cherchons des réponses. Mais parfois, nous n’arrivons pas à les maîtriser, elles se présentent d’elles-mêmes alors que nous n’en voulons pas, elles restent là à nous hanter, lorsque nous aimerions de plus y penser.

Principe de Dianétique : image négative

L'existence d'un deuxième mental

Seulement voilà ! Il existe un deuxième mental. Ce mental que nous appelons « le mental réactif » est beaucoup moins sympa que notre copain le mental analytique, car il contient toutes les images mentales de nos moments de douleur et d’inconscience. Chaque image mentale d’accident, de perte d’un être cher, d’opération, de dépression, etc. est emmagasinée dans ce mental réactif.

Voyez-vous, au cours de la vie nous expérimentons tout un tas d’expériences, des bonnes comme des mauvaises, à la seule différence que les mauvaises se logent toutes dans ce mental réactif et s’y accumulent créant ainsi ce que nous appelons de la « charge mentale ».

Ce dernier, quand il est réactivé, joue contre nous. Il est la source inconnue de nos maux, idées noires, de notre baisse d’entrain dans la vie et de notre manque de confiance en nous, car il contient la somme de toutes nos expériences douloureuses. 

Prenons un exemple concret : vous roulez en voiture en rentrant du travail, vous avez faim, vous êtes fatigué et légèrement irrité par la journée qui ne s’est pas très bien passée. Votre niveau d’attention n’est donc pas au top et vous ne voyez pas le clignotant du conducteur devant vous. Paf ! Accident et vous tombez inconscient. A ce moment très précis le mental réactif prend le dessus sur le mental analytique et enregistre l’accident ainsi que toutes les perceptions contenues dedans. 

Après ça, vous reprenez le cours normal de votre vie et le mental analytique reprend les rênes. Cependant, cet enregistrement qui se trouve dans le mental réactif peut désormais agir sur vous et sans que vous le sachiez, car il sera réactivé dès lors que des éléments similaires à l’accident se présenteront à vous dans l’instant  présent

En poursuivant avec l’exemple de l’accident, un ami vous ramène chez vous un soir, il freine brusquement pour éviter un cycliste. C’est à ce moment précis que votre mental réactif refait surface, pour vous « mettre en garde » d’un « accident imminent ». 

Voyez-vous, le mental réactif réagit par identification pour vous « protéger », mais en opérant ainsi il ramène également toute la charge mentale de ce moment passé douloureux. Sans vraiment comprendre pourquoi, vous allez par la suite vous sentir nerveux ou fatigué. Bon, il s’agit là d’un exemple assez sérieux, mais parfois le mental réactif se trouve réactivé de façon beaucoup plus subtile et joue tout autant contre vous. Il vous sort tout bonnement du temps présent

Un autre exemple serait le fait de devenir triste sans raison vraiment évidente lorsqu’on entendrait une chanson spécifique ou un instrument de musique particulier. Mais, avoir peur des chiens, avoir le vertige, etc., tout ceci trouve aussi sa source dans le mental réactif. 

La source de vos émotions

Il y a aussi les moments où nous perdons le fil de nos propres pensées. Nous avons pensé à quelque chose, qui nous a fait penser à quelque chose d’autre, qui nous a fait penser à quelque chose d’autre encore… mais au fait, de quoi parlions-nous au départ ? En fait, si nous regardons bien, notre maîtrise de notre propore mental et des images qu’il contient est loin d’être optimale. Bien trop souvent, nous subissons certaines de nos propres pensées, certaines de nos propres émotions… sans que nous puissions les contrôler.

Principe de Dianétique : sources des émotions négatives

Dans la majorité des cas c’est l’émotion qui se présente, elle s’empare de nous, à nouveau. Ce qui fait que nous ressentons nos émotions passées maintenant. Nous sommes persuadés que les circonstances actuelles justifient cette émotion alors qu’elle vient directement d’expériences passées présentant de vagues ressemblances avec le moment présent.

La Dianétique est le mode d’emploi de ces images

Etant donné que nous enregistrons absolument TOUT, le mental devient alors une sorte de grand placard où se trouve le passé de chacun, le bon comme le mauvais. Il est donc aisé de comprendre que l’Homme ait toujours eu des réticences à l’examiner de très près. En effet, à chaque fois qu’il a essayé, il a été assailli par mille maux, lesquels n’étant que les copies de ce qu’il a ressenti autrefois et enregistré sous forme d’images. Il s’ensuit une certaine habitude à tenir ces images à l’écart, en essayant de ne pas y penser. On y parvient jusqu’à un certain point. On s’efforce donc au quotidien à chasser mentalement la vue de ces images lorsqu’elles nous apparaissent au mauvais moment. Mais bien trop souvent celles-ci s’emparent de nous sans que nous puissions faire quoi que ce soit.

Une solution pratique aux comportements indésirés

Dans la vie, il nous est difficile de faire face à certaines choses ; nous essayons tant bien que mal de les affronter mais rares sont les grandes victoires. Nos comportements et réactions non désirés se répètent en dépit de nos efforts pour les contenir. Nous finissont par croire qu’il s’agit là de notre caractère, alors qu’il ne s’agit finalement que de la force de notre passé.

Durant ses recherches, L. Ron Hubbard a découvert que les images enregistrées avaient un talon d’Achille, une faille, et que si on ne les abordait pas par leur point faible, elles se révélaient toujours plus fortes que l’individu, le privant systématiquement de ses capacités réelles. Le moyen d’aborder ces images se fait par l’audition de Dianétique. Le DVD Comment utiliser La Dianétique présente de manière simple le fonctionnement de ces images, l’effet qu’elles ont sur nous et surtout comment, grâce à l’audition, toute personne peut s’en débarrasser.

Dans ce DVD, d’une durée totale de quatre heures, tous les principaux éléments de la procédure sont détaillés en chapitres courts afin que vous puissiez comprendre et utiliser la Dianétique.

Pour aller plus loin :

La Dianétique en livre et en DVD
Le livre La Dianétique : la puissance de la pensée sur le corps et le DVD « Comment utiliser la Dianétique » sont disponibles sur notre boutique en ligne.