Bienvenue sur le site de l'église de Scientology
Celebrity Centre Paris

Comment être bien dans sa peau et bien dans sa tête

Comment être bien dans sa peau et bien dans sa tête

Table des matières

Être bien dans sa tête et bien dans sa peau n’est pas forcément quelque chose de facile à atteindre. En effet la vie nous présente des difficultés et des épreuves qui peuvent malmener notre bonne humeur, notre confiance en nous et notre bien-être. Cependant, il existe des approches simples et concrètes pour relever ces défis et en sortir gagnant et grandi.

Comment être bien dans sa tête

Apprenez à gérer vos erreurs, échecs, frustrations et pensées négatives

Tout d’abord il faut « dé-dra-ma-ti-ser »

Ce n’est pas grave si vous n’avez pas réussi quelque chose ou si vous n’avez pas obtenu ce que vous vouliez.

Contrairement à ce que disent les journaux, les réussites spectaculaires ont toutes demandé du travail, de la persistance et du temps. Les entrepreneurs millionnaires ont tous galéré, se sont plantés, ont appris, ont recommencé plusieurs fois avant de réussir. C’est la même chose pour les grands sportifs : ils ont énormément travaillé avant d’y arriver et ont fait de nombreuses erreurs et ont connu une multitude d’échecs avant de réussir.

Vos erreurs et échecs ne doivent pas générer de frustrations, ni de pensées ou émotions négatives, ils doivent être pour vous une source d’enseignement et un nouveau point de départ pour réussir.

Ceux qui ont réussi ont souvent un bon point de vue concernant comment avoir du succès et comment gérer l’échec. Ce qu’ils ont à nous dire est riche d’enseignements et peut aider à se sentir bien dans sa tête :

  • « Je peux accepter un échec, tout le monde peut échouer. Mais je ne peux pas accepter de ne pas essayer. » Michael Jordan, joueur de basket-ball
  • « Un homme est grand non pas parce qu’il n’a pas échoué ; un homme est grand parce que l’échec ne l’a pas arrêté. » Confucius, philosophe
  • « Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends. » Nelson Mandela, homme politique
  • « L’échec n’est qu’une opportunité pour recommencer la même chose plus intelligemment. » Henry Ford, homme d’affaires
  • « Les gagnants n’ont pas peur de perdre. L’échec fait partie du processus de réussite. » Robert T. Kiyosaki, auteur du best-seller Père riche, père pauvre

Comment ne pas rester bloqué sur des sentiments de frustration ou des pensées négatives

Les sentiments de frustration et les pensées négatives sont souvent difficiles à éviter car ils s’enclenchent tout seuls. Voici trois conseils qui vous permettront d’en atténuer la force et de vous en détacher.

Tout d’abord, ne gardez pas pour vous vos frustrations ou émotions négatives, parlez-en à quelqu’un qui saura vous écouter et vous comprendre.

Ensuite, apprenez à penser positif. Ruminer sans cesse des pensées négatives ne va pas vous aider à aller mieux ni ne va annuler ce qui s’est passé. Non seulement cela ne va rien résoudre mais cela va vous tirer davantage vers le bas. Et ça, ce n’est pas bon, car dans la vie, vos pensées et votre état d’esprit déterminent ce qui vous arrive.

Donc à partir de maintenant dès que des pensées ou des émotions négatives arrivent, balayez-les, forcez-vous à penser à des choses positives à la place : pensez à de bons souvenirs, à des choses que vous aimez faire, planifiez quelque chose d’agréable à faire (un repas, une sortie, une soirée, un week-end en famille ou entre amis).

Enfin, si vous n’arrivez pas à chasser vos idées noires, faites une activité qui vous oblige à mettre votre attention ailleurs que sur vos erreurs, échecs ou frustrations. Les activités physiques ou manuelles peuvent être un excellent moyen d’y arriver. Cela peut aussi être une activité ludique que vous aimez. L’idée est de faire quelque chose qui vous occupe l’esprit, qui détourne votre attention de ce qui vous perturbe.

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir

Quelques facteurs sont clés pour réussir, quel que soit le domaine :

  1. Tout d’abord vous devez devenir compétent, vous devez apprendre et maîtriser le domaine dans lequel vous voulez réussir.
  2. Ensuite réussir demande du travail, cela demande de la persévérance.
    « Le talent seul ne vaut rien. Ce qui sépare le talent de la réussite, c’est la persévérance et le travail. » Stephen King, écrivain
    « L’action est la clé fondamentale de tout succès. » Pablo Picasso, peintre
  3. Finalement vous devez penser positif, vous devez avoir confiance en vous et être convaincu que vous allez réussir.
    « Le succès est un état d’esprit, si vous voulez réussir, commencez par penser à vous en tant que gagnant. » Joyce Brothers, actrice
    « L’une des clés du succès est la confiance en soi. L’une des clés de la confiance en soi est la préparation. » Arthur Ash, joueur de tennis

Apprenez à gérer calmement les problèmes et le stress

Apprenez à gérer calmement les problèmes et le stress

Les problèmes peuvent générer beaucoup de stress et d’anxiété. Ils peuvent gravement nous perturber. En apprenant à bien les gérer, vous allez gagner en tranquillité d’esprit et bien-être.

Comment gérer les problèmes relationnels

Pour commencer, regardez le problème en face et identifiez-le précisément. Parfois on a une vision erronée du problème, le problème n’est pas réellement celui que l’on pense être. Prenez le temps de bien regarder le problème afin de l’identifier et de le formuler au mieux.

Ensuite, essayez de vous mettre à la place de l’autre. Si vous comprenez bien le point de vue de l’autre, et si vous comprenez pourquoi il a agi ainsi, cela va probablement désamorcer le côté conflictuel du problème.

Pour finir, résolvez le problème à l’aide de la communication. Presque tous les problèmes peuvent être résolus grâce à la communication.

Quand on cherche à résoudre un problème relationnel, il y a deux règles fondamentales à respecter. Si elles ne sont pas respectées, la communication risque de dégénérer et la situation va s’envenimer. Par contre, en les connaissant et en les suivant, vous avez toutes les chances de résoudre la situation. Voici ces deux règles :

  • Essayez de garder à tout moment un comportement calme, respectueux et sans agressivité. Évitez de donner tort ou de culpabiliser l’autre. Soyez le plus aimable possible. Demandez à l’autre d’en faire autant. Si vous sentez que cela va être trop explosif d’en parler directement à la personne intéressée, trouvez une tierce personne neutre et impartiale à qui en parler tout d’abord.
  • Essayez de bien comprendre le point de vue de l’autre. Demandez-lui de vous expliquer pourquoi il pense ainsi. Quand vous êtes sûr d’avoir saisi sa façon de voir, faites-lui savoir que vous l’avez bien compris. À ce moment-là, vous pouvez, à votre tour, lui expliquer votre point de vue. En procédant ainsi il est probable que le problème disparaisse totalement ou que vous trouviez une solution qui convienne à tout le monde.

Comment gérer les problèmes liés à des situations

Tout d’abord, regardez le problème en face et identifiez-le précisément en restant calme et sans vous énerver. L’idée est de regarder ce vous avez là sous vos yeux, pas de penser ou d’imaginer ce que pourrait être la cause du problème.

Si le problème vous semble insurmontable, essayez de prendre un peu de recul, de relativiser, de dédramatiser. Pour cela, vous pouvez aller faire un tour afin de vous calmer et de vous changer les idées ou appeler quelqu’un qui sait vous écouter et vous comprendre pour lui en parler.

Ensuite, essayez de comprendre pourquoi c’est arrivé, essayez de voir votre responsabilité dans ce qui s’est passé, essayez de voir les erreurs que vous avez faites ou ce que vous auriez dû faire pour que cela n’arrive pas. Regardez également quel enseignement vous pouvez retirer de cette situation et ce que vous pouvez faire pour que cela ne se reproduise plus.

Maintenant, faites un plan de bataille pour résoudre le problème en faisant appel à vos compétences et à vos connaissances. Vous pouvez aussi faire des recherches sur internet pour trouver comment d’autres ont résolu ce problème ou demander de l’aide à quelqu’un de votre entourage. Votre plan de bataille devrait être une suite d’étapes ou d’actions simples à effectuer. Vous pouvez mettre à chaque étape une date à laquelle la faire ou une date limite à laquelle la finir.

Enfin, passez à l’action. Maintenant que vous savez quoi faire, il faut le faire. Vous pouvez avoir un plan génial mais si vous ne l’appliquez pas, cela ne va pas vous sortir de votre problème. L’une des principales différences, à moins que ce ne soit la principale différence, entre ceux qui réussissent et les autres, c’est la capacité à agir. Suivez ce qu’a dit Bruce Lee à ce sujet : « Savoir ne suffit pas, vous devez appliquer. Vouloir ne suffit pas, vous devez faire. »

Soyez compétent

Soyez compétent

Quand on ne connaît pas bien son travail, que l’on n’est pas bien sûr de ce que l’on doit faire ni comment le faire, cela entraîne de l’anxiété et du stress. A l’inverse, la compétence apporte de la confiance en soi, de l’assurance, de la satisfaction et de la fierté du travail bien fait.

Cela s’applique à tout : dans votre métier, en famille (soyez un bon mari ou une bonne épouse, soyez de bons parents), à la maison…

Avec internet, énormément d’informations et de connaissances sont à la portée de tous. Prenez n’importe quelle zone de votre vie dans laquelle vous n’êtes pas à l’aise, que vous sentez ne pas maîtriser, ou qui vous semble confuse ou incompréhensible, tapez le problème dans Google et commencez à lire ce qui se dit sur le sujet.

Certes il y a le meilleur comme le pire sur internet, mais en lisant plusieurs articles sur le sujet qui vous intéresse, vous allez voir que certaines informations reviennent et si elles vous parlent, eh bien il est probable qu’elles soient bonnes ou vraies.

Soyez travailleur

Contrairement à ce que certains peuvent penser, ce n’est pas l’oisiveté qui apporte du bonheur mais le travail. Quand on n’a pas de travail ou d’activité, on s’ennuie plus facilement. Les gens travailleurs ont un meilleur moral et sont souvent plus agréables à vivre que les gens oisifs. Ce qui est intéressant dans la vie et qui procure du bonheur c’est d’avoir des rêves et de se battre pour les atteindre, c’est de relever des défis, c’est de travailler à atteindre ses objectifs.

C’est sûr, si on fait un travail que l’on n’aime pas, cela ne va pas nous rendre heureux ni nous apporter satisfaction. Donc, si vous faites un travail que vous n’aimez pas changez-en. Si vous ne savez pas ce que vous aimez ou quel métier vous plairait, vous pouvez lire cet article qui vous aidera à découvrir les métiers qui pourraient vous plaire.

Également, terminez vos tâches inachevées. A la longue, vos travaux non terminés retiennent votre attention et peuvent vous empêcher d’entreprendre de nouvelles choses ou d’aller de l’avant. On se sent merveilleusement bien quand on réussit à résoudre un vieux problème ou qu’on met fin à une vieille affaire.

Or, ces tâches inachevées le sont car elles sont rebutantes ou semblent insurmontables. Voici une méthode qui va vous permettre de les faire petit à petit.

Prenez une feuille de papier et faites la liste de toutes vos tâches non finies et de toutes les affaires non résolues. Pour chacune, décidez d’une date à laquelle vous allez vous en occuper. Si une tâche semble trop difficile à faire, divisez-la en sous tâches plus faciles et plus rapides à traiter. Le jour J, ne remettez pas à plus tard, comme vous avez pu avoir l’habitude de le faire, au contraire mettez-vous immédiatement au travail.

Comment être bien dans sa peau

Comment être bien dans sa peau

Apprenez à gérer vos défauts ou vos complexes.

Assurez-vous d’être entouré de personnes positives qui vous tirent vers le haut

Si vous avez des personnes toxiques dans votre entourage, n’allez pas chercher plus loin la source de vos complexes. Les personnes toxiques vous reprochent sans arrêt vos défauts et prennent un malin plaisir à les amplifier. Le mieux pour vous est de vous éloigner de ce genre de personnes : moins vous les fréquenterez, mieux vous vous sentirez dans votre peau.

Si on cherche à être bien dans sa peau et bien dans sa tête, il est vital d’avoir autour de soi uniquement des personnes qui vous aident, vous soutiennent et vous poussent à donner le meilleur de vous-même.

Ne vous comparez pas aux autres

On peut avoir tendance à se comparer aux autres pour se rassurer. Faire cela est source de frustrations car on va forcément tomber sur meilleur que soi. De plus, quand on se compare, on ne voit que les qualités des autres mais on oublie ou on ne connaît pas leurs défauts. On ne voit que ce qu’ils montrent de leur vie. Par exemple on peut envier telle personne qui a réussi professionnellement mais on ne connaît pas le reste de sa vie qui est peut-être un désastre.

Ce qui compte dans la vie, c’est que vous sachiez ce que vous voulez et que vous travailliez à l’obtenir, que ce soit d’un point de vue personnel, familial et professionnel. La question à se poser est : faites-vous ce que vous aimez avec les gens que vous aimez ? La comparaison avec les autres n’entre pas en ligne de compte. La seule chose qui compte, c’est vous, ce que vous voulez et ce que vous aimez.

La seule personne avec laquelle vous pouvez vous comparer est vous-même : vous pouvez et même vous devriez vous comparer à ce que vous étiez dans le passé afin de voir le chemin parcouru et les progrès faits.

Il est constructif de chercher à s’améliorer. Vous devriez y travailler tout le temps : améliorer ses compétences, atténuer ses défauts, développer ses qualités…

Cessez de vouloir plaire à tout le monde

Vous ne pouvez pas plaire à tout le monde, ce n’est pas possible. Pour la bonne et simple raison qu’il y a des gens qui ne sont jamais contents. Ils trouvent tout le temps quelque chose à redire.

Ce qui est important c’est que vous vous plaisiez, que vous vous fassiez plaisir et que vous plaisiez à ceux que vous aimez et qui vous aiment. Vous vous rendrez compte que les gens qui vous aiment vraiment, vous aiment comme vous êtes. Vous n’avez pas à faire des choses extraordinaires pour leur plaire.

Arrêtez de penser que les autres ont tout le temps un regard critique sur vous et vos défauts

Les gens bienveillants de votre entourage, vos vrais amis n’accordent pas une grande attention à vos petits défauts. Ils vous aiment et vous apprécient pour vos qualités et votre personnalité dans son entièreté. Les personnes qui ne sont pas bien intentionnées sont les seules à mettre l’attention des gens sur leurs défauts et leurs faiblesses.

Acceptez vos imperfections physiques

Acceptez votre corps. C’est le corps que la nature vous a donné. Il est beau par certains côtés même si vous pensez qu’il ne correspond pas à ce qu’on voit à la télévision ou dans les magazines.

L’idée du beau et du laid varie selon les époques, les lieux et les personnes. Par exemple dans un passé pas trop lointain, les nus féminins montraient des femmes plutôt bien en chair, comme on peut le voir sur les tableaux de nombreux grands peintres : Titien (16e siècle), Rubens (17e siècle) ou Ingres (19e siècle).

De nos jours, les magazines féminins montrent des mannequins filiformes. Oubliez-les car selon l’Institut Français de la Mode, la taille la plus courante est le 40 et ces mannequins faisant une petite taille 36 pour 1,75 mètre ne sont absolument pas représentatives de la population française.

Au lieu de porter un regard critique sur votre corps, faites la liste des parties de votre corps que vous aimez, la liste de vos qualités physiques, puis travaillez à les mettre en valeur.

Acceptez vos défauts

Cela ne sert à rien de se rabaisser ou de s’autoflageller à cause de ses propres défauts. Cela ne va pas les faire disparaître. Au contraire, acceptez vos défauts et travaillez à les atténuer ou les transformer en qualités :

  • Recherchez sur internet, dans votre entourage ou ailleurs les solutions qui existent.
  • Mettez au point un plan par étape pour progresser. Mettez une date à laquelle chaque étape doit être finie.
  • Suivez votre plan.
  • Récompensez-vous pour chaque étape atteinte.

Prenez soin de vous

Prenez soin de vous

Arrêtez d’être dur avec vous-même, de ne jamais être satisfait de ce qui vous arrive ou de ce que vous faites. Commencez à être plus tolérant envers vous-même, à vous apprécier, à vous aimer. Pour cela, félicitez-vous pour ce que vous faites de bien, récompensez-vous, n’hésitez pas à vous faire plaisir. Si vous méritez quelque chose, offrez-le-vous.

Faites ce qu’il faut pour être bien dans votre corps :

  • Mangez sain et équilibré
  • Dormez suffisamment
  • Faites du sport ou une activité physique
  • Prenez soin de votre santé
  • Mettez votre corps en valeur : maquillez-vous pour les femmes, entretenez votre barbe pour les hommes, mettez des vêtements dans lesquels vous êtes à l’aise, qui vous conviennent et que vous aimez.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez lire cet article qui explique en détail comment se sentir bien dans son corps.

Maintenez votre maison et votre environnement de travail propres et rangés.

Vous êtes aussi important que les autres. Si quelque chose ne vous convient pas, arrêtez de vouloir être agréable aux autres en vous négligeant. Au contraire, expliquez que vous n’êtes pas d’accord ou que vous ne voulez pas. Votre point de vue et vos choix sont aussi importants que ceux des autres, vous devez les communiquer et ils doivent être respectés.

Certes vous pouvez vous dire que cela va générer de l’opposition et même des conflits et c’est la dernière chose que vous voulez. Eh bien, sachez que si vous communiquez votre opinion calmement, avec respect et sans agressivité, tout va bien se passer avec la plupart des personnes.

Les seules personnes avec lesquelles cela risque de mal se passer sont les personnes toxiques qui ne vous veulent pas du bien. Avec elles, cela ne sert à rien d’essayer d’expliquer quoi que ce soit, la meilleure chose à faire est de ne plus les fréquenter.

Prenez soin des autres

Traitez les autres comme vous aimeriez qu’ils vous traitent. Respectez-les, accordez-leur de l’importance, soyez-leur agréable, aidez-les. En faisant cela, non seulement cela va augmenter votre estime de vous-même mais vous vous rendrez compte qu’ils vous le rendront et commenceront à faire de même avec vous.

Ne faites pas aux autres ce que vous n’aimeriez pas qu’ils vous fassent. Quand on agit mal envers les autres, on peut se sentir mal et cela a tendance à nous préoccuper. Pour se sentir bien dans sa peau, il faut être honnête avec les autres. Donc, faites tout ce qui est en votre pouvoir pour ne pas être désagréable envers les autres et ne soyez pas malhonnête.

Quand vous avez fait une erreur ou une bêtise, communiquez-le à la personne concernée. On a tendance à ne pas le faire car on a honte de ce que l’on a fait et on a peur de baisser dans l’estime de l’autre. Garder cela pour vous va devenir un fardeau qui va vous rendre moins heureux. Par contre, en le disant à la personne concernée, vous allez ressentir du soulagement et vous vous sentirez mieux dans votre peau.

Sachez que ces quelques conseils sont parfois plus faciles à dire ou à lire qu’à suivre. Les mettre en pratique peut demander du courage, du travail et de la persévérance. Ne soyez pas trop dur avec vous-même si les résultats ne sont pas aussi rapides que vous le voudriez. Faites preuve de patience et de bienveillance envers vous-même tout au long de ce cheminement et c’est sûr que vous allez y arriver.

Nous vous souhaitons d’être bien dans votre tête et dans votre peau, de mener la vie que vous voulez avec ceux que vous aimez et de réaliser vos rêves.

Autres articles :