Comment travailler la confiance en soi – Comment reprendre confiance en soi

Comment reprendre confiance en soi

La confiance en soi, c’est le fait d’avoir foi en soi et en ses capacités. C’est le fait de savoir que l’on a certaines aptitudes et compétences et que l’on peut compter sur elles et s’en servir. C’est la certitude que l’on a les ressources nécessaires pour faire face ou gérer une situation particulière. C’est le fait de ne pas avoir de doutes concernant ses propres moyens et sa valeur en tant qu’individu.

La confiance en soi est liée à des situations et des domaines de la vie. Nous pouvons avoir confiance en nous dans certains secteurs de notre vie et moins, ou pas, dans d’autres. Si nous avons beaucoup de domaines dans lesquels nous avons peu confiance en nous, nous aurons alors peu confiance en nous en général dans la vie.

La confiance en soi permet d’entrer en relation avec les autres, d’agir et de prendre des initiatives et elle est importante pour atteindre ses objectifs. Avoir confiance en soi est essentiel pour se sentir épanoui et heureux, ainsi que pour réussir dans sa vie personnelle et professionnelle.

Divers facteurs tels que les expériences passées, les croyances limitantes, le comportement des autres, font que nous pouvons avoir peu confiance en nous-mêmes. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est possible de travailler sa confiance en soi, de l’améliorer et de la retrouver si on l’a perdue.

Cependant, la tâche peut parfois sembler insurmontable tant le problème affecte notre vie et parce que nous ne savons pas sur quels leviers agir. Eh bien, rassurez-vous, les composants de la confiance en soi sont peu nombreux, et il existe une route qui permet de développer son assurance ou de la retrouver.

Identifiez les sources du manque de confiance en vous

Les personnes toxiques

Personne toxique

Évitez les personnes qui ont tout le temps une attitude négative et qui sont désagréables envers vous et les autres. Ce genre de personnes, par leurs remarques désobligeantes, leurs dévalorisations dissimulées ou non, sont probablement les vraies causes du manque de confiance en soi. En effet, si une telle personne vous a sans cesse rabaissé, vous a continuellement répété ou fait comprendre que vous étiez nul.le ou incapable, il est probable que cela ait eu un impact sur votre confiance en vous.

Ne fréquentez plus ce genre de personnes qui sont en fait toxiques pour vous et tous ceux qui les entourent. Cela peut être difficile à faire, surtout si ces personnes sont proches, mais c’est le seul chemin vers la confiance en soi.

À partir de maintenant, ne fréquentez plus que des personnes qui sont bienveillantes et ont une attitude positive envers la vie. Il est plus agréable et bénéfique d’être avec des amis, des membres de votre famille ou des collègues de travail qui sont encourageants et qui soutiennent les autres.

Les croyances limitantes

Briser ses propres croyances limitantes

Les croyances limitantes sont des pensées ou des convictions qui vous empêchent de développer vos aptitudes ou d’atteindre vos objectifs. Elles sont souvent inconscientes et peuvent être le résultat de messages négatifs reçus dans l’enfance ou au cours de votre vie, ou encore le résultat d’expériences négatives passées.

Voici quelques exemples de croyances limitantes :

  • « Je ne suis pas bon. »
  • « Je suis trop lent. »
  • « Je n’y arriverai jamais. »
  • « Les autres sont meilleurs que moi. »
  • « Je n’ai pas le talent nécessaire. »
  • « C’est trop compliqué pour moi. »
  • « C’est trop dur pour moi. »

Les croyances limitantes vont avoir un impact négatif sur votre confiance en vous et votre capacité à agir. Il est donc important de les identifier et de les remettre en question.

Les pensées négatives sont beaucoup plus nocives qu’on ne le pense. En fait, vous vous menottez vous-même, vous vous empêchez vous-même d’agir et de réussir. Quelqu’un qui se dit en permanence qu’il est nul et qu’il n’y arrivera jamais et qui en est convaincu, va tout faire inconsciemment et malgré lui pour ne pas réussir.

La plus grande force des grands champions, des grands artistes, des entrepreneurs qui réussissent, c’est probablement leur confiance en eux et leur croyance en eux-mêmes.

Arrêtez de penser négatif et apprenez à penser positif. Pour cela, faites la liste de toutes vos capacités, de tout ce que vous savez faire, de tous les domaines dans lesquels vous êtes bons ou dans lesquels vous vous sentez à l’aise et avez confiance en vous.

Chaque fois que vous vous surprenez à penser que vous êtes nul.le, prenez-en conscience et forcez-vous à penser positif à la place. Dites-vous par exemple : « En travaillant, je vais y arriver » ou « En m’exerçant, je vais m’améliorer » ou « Je vais trouver ce que j’ai mal fait et je vais le refaire bien » ou « Je réussirai la prochaine fois ».

En persévérant à voir le verre à moitié plein et non le verre à moitié vide, vous allez petit à petit changer votre façon de penser et votre mode de fonctionnement. Vous serez plus positif, vous aurez plus confiance en vous, vous réussirez mieux et serez plus heureux.

Les expériences passées négatives

Femme ayant subi une rupture amoureuse

Les expériences passées négatives peuvent affecter notre confiance en nous et avoir un impact sur notre façon de voir le monde et de nous percevoir nous-mêmes. Elles peuvent être le résultat de situations difficiles ou de blessures émotionnelles et peuvent laisser des séquelles.

Voici quelques exemples d’expériences passées négatives qui peuvent affecter la confiance en soi :

  • Une situation de harcèlement, de discrimination ou de rabaissement
  • Un échec scolaire, professionnel ou autre
  • Une rupture amoureuse

Pour surmonter de telles expériences douloureuses, il est bon de :

  • Découvrir les raisons ou les causes de notre échec. Quels sont les facteurs qui ont conduit à l’échec ? Qu’avons-nous mal fait ?
  • De trouver notre responsabilité dans ce qui est arrivé, même si cela n’est pas facile. Qu’avons-nous fait ou pas, ou qu’avons-nous laissé faire ou pas, qui a entraîné que la situation en arrive à ce point ?
  • De trouver ce que nous aurions dû faire afin de ne plus reproduire la même erreur et afin de savoir quoi faire la prochaine fois.

La peur de l’échec ou du jugement des autres

La peur de l’échec ou du jugement des autres peut être un obstacle à la confiance en soi. La peur de l’échec peut nous empêcher de prendre des risques et de tenter de nouvelles choses, de crainte de ne pas réussir ou de ne pas être à la hauteur. La peur du jugement des autres peut nous empêcher d’être qui nous sommes vraiment, de crainte d’être rejeté ou critiqué.

Il est important de reconnaître ces peurs et de travailler à les surmonter pour développer sa confiance en soi. Pour ce faire, il faut apprendre à accepter l’échec et prendre conscience qu’il fait partie du processus d’apprentissage, il faut éviter les personnes toxiques, s’entourer de personnes positives et sortir progressivement de sa zone de confort pour tenter de nouvelles choses même si l’on risque de ne pas bien y arriver au début.

Comment développer sa confiance en soi ou comment la retrouver

Acceptez vos imperfections

Accepter ses imperfections aide à avoir plus confiance en soi, car cela permet de se sentir à l’aise et de ne pas être trop dur envers soi-même. Cela peut être difficile, surtout si l’on a été constamment critiqué ou comparé aux autres.

Voici quelques conseils qui vous aideront à accepter vos imperfections :

  • Concentrez-vous sur vos points forts : il est important de vous rappeler vos points forts et vos réussites, plutôt que de vous concentrer sur vos imperfections.
  • Rappelez-vous que personne n’est parfait et que tout le monde a ses propres forces et faiblesses. Cela vous aidera à être moins dur envers vous-même et à être plus tolérant envers les imperfections des autres.
  • Apprenez de vos erreurs : plutôt que de vous concentrer sur l’échec et considérez-le comme une opportunité pour apprendre, vous améliorer et grandir.
  • Soyez bienveillant envers vous-même : si vous avez mal fait quelque chose, ne soyez pas furieux envers vous-même. C’est très compréhensible d’être fâché, mais cela ne va rien changer de l’être car ce qui est fait est fait. Donc arrêtez de vous en vouloir, soyez indulgent envers-vous-même comme vous le seriez envers votre enfant ou votre meilleur.e ami.e. Pour vous y aider, allez faire un tour pour vous calmer, ou faites quelque chose qui va vous permettre de vous changer les idées. Puis identifiez la cause de votre erreur pour ne plus la reproduire.

Devenez compétent

Etre compétent

La confiance en soi est très liée à la compétence. Si vous étiez totalement compétent dans tout ce que vous faites dans tous les domaines de votre vie, vous auriez très probablement une entière confiance en vous.

Si vous saviez comment parler en public et saviez exactement comment gérer toutes les situations pouvant se produire lors de prises de parole en public, il est probable que vous n’auriez plus le trac et vous auriez une entière confiance en vous à ce sujet.

Ce principe s’applique à absolument toutes les facettes de la vie : les relations humaines, les relations amoureuses, les relations avec la hiérarchie, les relations avec les autorités, votre travail, la cuisine, le bricolage, etc.

L’idée est de devenir bon dans tout ce que vous faites.

La première étape est de faire la liste de tous les domaines dans lesquels vous n’avez pas confiance en vous, vous ne vous sentez pas à l’aise, vous n’êtes pas sûr.e de vous ou sûr.e de ce qu’il faut faire ou comment le faire.

La seconde étape va être de classer cette liste par ordre de priorité. Quels sont les domaines dans lesquels vous devez devenir compétent en premier parce que vous en avez besoin maintenant à votre travail ou parce que cela vous gâche la vie.

La troisième étape va être de prendre le premier domaine de la liste et de vous y former. Allez sur internet et lisez des articles ou des tutos sur le sujet, regardez des vidéos, lisez des livres sur le sujet, inscrivez-vous à des cours en ligne ou en présentiel, inscrivez-vous à des groupes de travail ou des ateliers sur le sujet, exercez-vous avec des amis, etc.

Il est probable que cela vous demande un réel effort de vous y mettre. C’est rarement facile de faire face à ses zones de faiblesses et de difficultés. Il est possible que tout en vous vous pousse à fuir ce sujet car il a été douloureux dans le passé ou il a été une source d’échecs amers.

Si vous voulez regagner confiance en vous dans certains domaines ou en général dans la vie, ce n’est pas en fuyant et en évitant ce ou ces domaines que vous allez y arriver. La seule façon d’y arriver est de surmonter votre difficulté, d’apprivoiser vos peurs, d’améliorer vos aptitudes et de devenir compétent.

Par exemple, si vous n’osez pas parler en public, si vous êtes timide, si vous manquez d’assurance en matière de relations amoureuses ou en général dans vos relations avec les autres, vous pourriez prendre des cours de théâtre ou participer à un atelier pour surmonter votre timidité, améliorer votre prise de parole en public ou améliorer votre confiance en vous.

Prenez soin de vous

En faisant ce qu’il faut pour être bien dans votre corps et pour être bien dans votre peau, vous vous sentirez mieux et cela aura un impact positif sur votre confiance en vous.

Développez votre estime de vous

Personne ayant une bonne estime d'elle

L’estime de soi est parfois confondue avec la confiance en soi. Ce sont deux notions différentes mais liées, l’une pouvant influencer l’autre.

L’estime de soi est l’opinion qu’on a de soi en relation avec ses propres valeurs. C’est le jugement que l’on porte sur soi-même par rapport à certains critères, nos valeurs. Les valeurs sont l’ensemble des facteurs que nous considérons comme important dans la vie. Par exemple : le respect, la bienveillance, la tolérance, l’amour, la loyauté, l’honnêteté, l’aide, le bonheur, la sécurité, la liberté, l’égalité, la justice, la paix. Chaque personne a ses propres valeurs. Les valeurs sont, en grande partie, transmises par l’éducation (les parents, l’école, le milieu social et culturel).

L’estime que l’on a de soi est dans une large mesure façonnée par nos expériences et notre entourage. Si nous avons été entourés d’amour et de bienveillance, encouragés et félicités, eh bien il y a fort à parier que nous ayons une bonne estime de nous-même.

Si par exemple nos valeurs et celles de notre milieu sont la famille, l’amour, la bienveillance, l’amitié, le respect, l’entraide. Et si nous avons été encouragés et félicités chaque fois que nous étions gentils avec notre famille et nos amis, que nous les aidions, que nous étions polis, alors il est très probable que nous ayons adopté ces valeurs et que nous ayons une bonne estime de nous.

Si à l’inverse, nous avons été trop souvent punis, réprimandés, rabaissés et brimés, alors il est plus que probable que nous ayons maintenant une médiocre estime de nous-même. Ainsi, si nous nous sommes faits constamment gronder et traiter de bons à rien chaque fois car nos résultats scolaires n’étaient pas excellents, si on nous a sans cesse répété que ce qui compte c’est la réussite sociale et matérielle, eh bien, même si nous avons réussi scolairement et socialement, il est quasi sûr que nous allons avoir une mauvaise estime de nous.

La solution pour améliorer son estime de soi est la même que pour les pensées limitantes. Il faut les localiser et les éradiquer. Il faut commencer à s’aimer et à penser positif. Chaque fois que vous avez ce sentiment d’être nul.le, de ne rien valoir, ou de ne pas vous aimer, eh bien il faut en prendre conscience et changer de point de vue, même si cela vous demande un effort. A la place dites-vous : « C’est ce que mon père me disait quand j’étais petit.e, mais en fait c’est faux, je suis tout à fait capable. »

Se fixer des objectifs réalisables

Se fixer des objectifs réalisables est essentiel pour reprendre confiance en soi. En effet, chaque petite victoire, chaque objectif atteint, renforce notre confiance en notre aptitude à faire les choses, à atteindre nos objectifs.

Voici quelques astuces pour se fixer des objectifs :

  • Soyez précis : il est primordial de définir clairement son objectif et de l’écrire de manière précise. Par exemple, plutôt que de se fixer l’objectif de « perdre du poids », on peut se fixer l’objectif de « perdre 5 kilos en 3 mois en faisant du sport 3 fois par semaine et en ayant une alimentation équilibrée ».
  • Soyez réaliste : il est important de se fixer des objectifs qui sont réalisables et qui tiennent compte de ses propres compétences et de sa situation actuelle. Par exemple, il ne sera pas réaliste de se fixer l’objectif de devenir pianiste professionnel en un mois si l’on n’a jamais pris de cours de piano.
  • Décomposez vos objectifs en petites étapes réalisables facilement et rapidement.

En suivant les recommandations données dans cet article, vous allez progressivement regagner confiance en vous dans des domaines importants à vos yeux. Le moment le plus difficile est le début, donc faites preuve d’un peu de volonté et de persévérance. Ensuite quand les premiers résultats seront là, tout deviendra plus facile.

Articles similaires
Qui suis-je vraiment - Comment savoir qui on est
Qui suis-je vraiment ? Comment savoir qui on est ?

Avez-vous parfois l'impression de ne plus savoir qui vous êtes, où vous en êtes, ce que vous voulez ou ce ... Lire la suite >>

Comment être bien dans sa peau et bien dans sa tête
Comment être bien dans sa peau et bien dans sa tête

Être bien dans sa tête et bien dans sa peau n'est pas forcément quelque chose de facile à atteindre. En ... Lire la suite >>

Comment bien se sentir dans son corps et dans sa tête
Comment se sentir bien dans son corps et bien dans sa tête

Bien qu'il soit plus facile maintenant que jamais de se sentir bien dans son corps, de nombreux pièges existent, rendant ... Lire la suite >>

Les valeurs humaines
Les valeurs humaines – définition, exemple, liste

Les valeurs humaines sont l'ensemble des aspects de la vie qui sont considérés comme importants pour mener une existence heureuse, ... Lire la suite >>

Jusqu'où la jalousie peut-elle nous emmener
Comment ne plus être jaloux.se en couple

Mieux comprendre la jalousie va vous permettre dans un premier temps de mieux la gérer. Ensuite, si vous voulez aller ... Lire la suite >>

Retour en haut